Miam des cookies ! En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies temporaires qui améliorent votre expérience du jeu. Ce site ne vous espionne pas, il récolte uniquement des données anonymes relatives à vos parties à des fins statistiques. En savoir plus

J'accepte

Je suis

98877

Mes crédits

Ajouter des crédits

Mes crédits

Ajouter des crédits
Pour une meilleure experience, veuillez tenir votre smartphone en mode portrait 😉.
agriculture

Gagné ! À vous les usines à vaches !

La majorité des fermes industrielles canadiennes comptent plus de 10 000 bovins. Les animaux, élevés dans des conditions atroces, sont shootés aux antibiotiques et aux accélerateurs de croissance ! Grâce au CETA, mondialisez la malbouffe, la souffrance animale et la résistance aux antibiotiques.

finance

Gagné ! Faites oublier le "service public" !

Grâce au CETA, faire revenir un service sous contrôle public ou en développer un nouveau, comme le service public du grand âge, deviendra mission quasi-impossible. La marchandisation et la privatisation des services publics en échappant totalement au débat public, vous en rêviez,

petrole

Gagné ! Vous pouvez polluer !

« L’accord de Paris sur le climat, ça commence à bien faire !». Grâce au CETA vous allez importer massivement en Europe des pétroles issus des sables bitumineux et du gaz de schiste canadiens.

finance

Gagné ! Détruisez des emplois, maximisez vos profits !

Selon l'étude de l'Université de Tufts, le CETA provoquerait la destruction de 200 000 emplois en Europe, dont 45 000 en France. Derrière la propagande des dirigeants européens et canadiens sur l’emploi et le pouvoir d’achat, vous allez augmenter les dividendes de vos actionnaires. Bien joué !

agriculture

Gagné ! Mentez aux consommateurs sur la provenance des produits !

Le CETA reconnaît certaines indications géographiques. Ça vous permet d’en faire passer à la trappe près de 1300 (les fameuses AOC et AOP). Ces produits de terroir ne sont pas la malbouffe industrielle et mondialisée que vous défendez !

agriculture

Gagné ! Écrasez les agriculteurs européens !

Le Ceta permettra au Canada d’exporter en Europe 65 000 tonnes de bœuf et 75 000 tonnes de porc. Avec vos usines à viande démesurées et vos normes sanitaires médiocres, vous allez vendre les « meilleurs » morceaux de bœuf à des prix très inférieurs aux viandes européennes, tuer les derniers paysans !

finance

Gagné ! Profitez de vos filiales quitte à faire régresser l'Europe !

Avec les 40 000 filiales états-uniennes et les milliers de filiales de groupes européens présentes au Canada, le CETA est un accord d’investissement quasi mondial. Unissez-vous pour affaiblir drastiquement la capacité européenne à mettre en œuvre les choix de société que ses citoyens ont décidés.

finance

Gagné ! Faites disparaître l'économie de proximité !

Le CETA s’attaque aux règles qui visent à réserver des marchés publics aux entreprises locales. Trop idiot de consommer ce qui est produit localement ! Le tissu économique local ce n’est pas le terrain de jeu des multinationales que vous représentez !

petrole

Gagné ! Attaquez les États grâce aux tribunaux privés !

Grâce aux tribunaux privés du CETA vous pouvez attaquer des États qui voudraient par exemple instituer un moratoire sur l’exploitation des gaz de schiste ou interdire le glyphosate. Vous allez rentabiliser les fausses études scientifiques que vous avez financées par ailleurs !

agriculture

Gagné ! Empoisonnez les européens aux OGM !

Les Européens refusent les OGM ? Le CETA organise une coopération réglementaire pour notamment attaquer le principe de précaution et de détricoter les processus d’évaluation et d’autorisation des OGM. De toute façon, aucun contrôle à l’entrée : même vos saumons OGM ne seront pas détectés !

pharmacie

Gagné ! Sus aux génériques !

Le CETA renforce la protection des brevets, en particulier les brevets pharmaceutiques. En réduisant la disponibilité des médicaments génériques, les Canadiens vont payer leurs médicaments plus cher pour satisfaire les firmes pharmaceutiques européennes. Merci qui ? Merci le CETA.

pharmacie

Gagné ! Encore plus de molécules chimiques à disperser!

Bingo ! Avoir été actif dans la négociation du CETA vous a permis de freiner la législation européenne contre les perturbateurs endocriniens. Vos produits vont continuer à inonder l'Europe. Si vous représentez aussi l’industrie des médicaments ! Double bingo !